Non classé

Rouge de fer

rouge de fer

Pour obtenir cet émail (Rouge de fer), j’ai suivi la même méthodologie que pour obtenir mon émail Vert d’eau. A savoir, j’avais mon émail tressaillé transparent à base de cendre de chêne auquel j’avais ajouté différents oxydes à différentes concentrations.

Ici, nous pouvons observer l’ajout d’oxyde de fer à différentes concentrations :

ajout oxydes de fer

Avec la concentration en fer la plus élevée, nous observons l’apparition de cristaux rouges. J’explore cette piste en ajoutant de la silice :

hausse du fer

Cela présage un joli Rouge de fer! L’émail est par contre assez coulant, même avec l’échantillon possédant le plus de silice. Je décide de poursuivre en ce sens et de procéder à un ajout de silice supplémentaire :

ajout silice

A la suite de ce test, j’observe 2 résultats très intéressants! Celui de gauche qui va me procurer mon Rouge de fer, je pense, et celui de droite qui me fournit un émail un peu sous-cuit avec une texture et une couleur qui peuvent être exploitables. Vous pouvez suivre la suite du développement de l’émail “Pierre de lave” (à droite) ici.

Je décide ensuite de procéder à un test d’épaisseur sur ces 2 échantillons. (Vous avez un petit descriptif de la fabrication de l’outil ici) :

épaisseur rouge de fer

Avant de valider cet émail, je le teste sur des petites pièces:

grosse pièce rouge de fer

Le résultat est très réussi selon moi. Un de mes plus beaux émaux!

Voici quelques pièces réalisées avec cet émail “Rouge de fer”:

  • Tous

retour aux autres émaux