Non classé

Lin

lin

Pour obtenir cet émail “Lin”, j’ai suivi la même méthodologie pour obtenir mon émail Vert d’eau. A savoir, j’avais mon émail Tressaillé transparent à base de cendre de chêne. J’ai ensuite ajouté différents oxydes à différentes concentrations.

Ici, l’ajout d’oxyde de nickel à différentes concentrations est visible:

ajout nickel

Le 3ème échantillon me semble intéressant! Le fait d’avoir 2 échantillons marrons différents dans un même émail est-il dû à une épaisseur différente ou un début de cristallisation? Toujours est-il que je sélectionne cet échantillon et je fais varier la silice:

ajout silice

Ici nous observons clairement l’impact de la silice sur cet émail: davantage de silice implique un émail moins coulant et moins fondu. Je sélectionne le 2ème échantillon qui ne coule pas trop mais permet de conserver les 2 couleurs différentes.

J’ai hâte de voir ce que va donner le test d’épaisseur (Vous avez un descriptif de la fabrication de l’outil ici). Va-t-on conserver les 2 couleurs? Le résultat obtenu sera-t-il jaune quand l’épaisseur est grande et brun quand elle l’est moins? :

test épaisseur lin

Bingo! Lorsque l’émail apparaît, nous obtenons un beige/gris alors que l’émail apparait brun en couche fine ou sur les arrêtes.

Voici quelques pièces avec cet émail “Lin”:

  • Tous
  • pots à Bonsaï
  • Vases

retour aux autres émaux