Non classé

Bleu Majorelle

bleu majorelle

Pour réaliser cet émail “bleu Majorelle” (bleu que l’on trouve partout lorsqu’on visite le fameux jardin de Majorelle à Marrakech), mon point de départ était mon émail blanc auquel j’ai ajouté du cobalt dans différentes proportions:

blanc avec cobalt

L’échantillon 4 (point rouge) retient mon intérêt, je conserve cette concentration en cobalt et je fais varier l’oxyde d’étain utilisé, en principe, pour matifier l’émail:

bleu majorelle etain

On observe très bien l’impact de l’étain sur cet émail. Ce dernier se matifie clairement lors de l’ajout d’étain et devient par la même occasion plus visqueux (moins coulant).

L’oxyde d’étain est une matière première assez onéreuse. D’après la littérature, il est possible d’utiliser du silicate de zirconium en guise de suppléant. Je remplace donc l’oxyde d’étain par le silicate de zirconium et je le fais varier dans différentes proportions, ceci dans le but de pouvoir comparer le pouvoir matifiant de chacun des oxydes:

bleu majorelle Zr

Effectivement, après comparaison des résultats, le silicate de zirconium apporte un effet similaire à l’oxyde d’étain. Je choisis donc cette option. Je sélectionne l’avant-dernier échantillon (point rouge) et le teste sur des pièces un peu plus volumineuses:

grosse pièce

Le résultat me satisfait! Cet émail rejoint ma collection!

Voici quelques pièces avec cet émail:

  • Tous
  • pots à Bonsaï
  • Utilitaire

retour aux autres émaux