Non classé

Vert de Jade

vert de jade

Pour cet émail que j’ai nommé vert de jade, je suis parti de mon émail Tenmoku. J’ai ôté l’oxyde de fer et ai testé l’émail en ajoutant différents oxydes à différentes concentrations. Ici, vous pouvez observer l’essai à 3 concentrations différentes d’oxyde de cuivre.

ox cuivre

J’ai sélectionné le moins concentré: 0,5% d’oxyde de cuivre (celui de gauche).

L’émail étant loin d’être au point, je décide de faire un essai en losange (double triangle) pour poursuivre mes recherches.

losange

Le point -D1 me parait le plus intéressant, je continue et je procède à un essai avec la méthode de la croix (en faisant une croix un peu plus grande):

grande croix

Je sélectionne l’essai du bas (gros plan ci-dessous):

gros plan

J’utilise une plus grande quantité d’émail pour le tester sur une pièce plus importante:

pièce

Le résultat ne me satisfait pas pleinement, la couleur ne ressort pas assez. Je décide de refaire le même essai en doublant ma quantité d’oxyde de cuivre:

vert de jade pas assez épais

Le résultat n’est toujours pas à la hauteur… En effet, même si l’émail est intéressant, le vert du cuivre peine à apparaître.

Je réitère le même essai avec le même émail mais en appliquant une couche d’émail plus importante:

vert de jade posé épais

Enfin la couleur apparaît!

Je décide alors d’effectuer une recherche autour de l’épaisseur de l’émail en utilisant un outil très pratique pour mesurer celle-ci. Vous avez un petit descriptif de la fabrication de l’outil ici.

Voici le résultat de la recherche autour de l’épaisseur:

épaisseur vert de jade

On s’aperçoit que l’apparition du vert de jade est vraiment impacté par l’épaisseur de l’émail!

Voici quelques exemples de pièces réalisées avec cet émail:

  • Tous
  • Vases

retour aux autres émaux